UNE BOUTEILLE À LA MER

-2016 / 2017 -

IMG_2035_edited.jpg

Exposition urbaine avec parcours sonore Festival Sens Interdits 2017

Création collective avec 20 MIE (Mineurs Isolés Étrangers) de Lyon

Accompagnement et Découverte Culturelle
En liens avec le spectacle Du Piment dans les yeux texte de Simon Grangeat

 

LES INTERVENANTS :

Antonella Amirante, coordinatrice artistique
Frédérique Yaghaian, coordinatrice administrative
Nicolas Maisse, créateur vidéo son
Léna Dia, comédienne « Du piment dans les yeux »
Mohamed Zampou, comédien « Du piment dans les yeux »
Simon Grangeat, auteur « Du piment dans les yeux »
Perrine Lacroix, artiste plasticienne, directrice de la BF15

 

SOUTIENTS ET PARTENAIRES 

Ce projet est mené grâce au soutien du fonds de dotation
InPACT – initiative pour le partage culturel
 
La fondation ADJ – SAMIE – St Priest :
accompagne et protège, en étroite collaboration avec les services du
Département, des mineurs isolés étrangers âgés de 16 à 18 ans en
situation précaire sur le territoire français (population mixte).
 
Le théâtre de la Croix Rousse, le théâtre de la Renaissance,
L'Espace Albert Camus, la mairie de Lyon 1er, la Ville de Lyon,
L'Ensatt, les Subsistances, la Friche Lamartine, le musée de l'imprimerie,

La Drac actions culturelles,

La ville de Lyon (Politiquede la Ville)

À Lire

Le spectacle “Du piment dans les yeux” est né suite à la rencontre
d’Antonella Amirante et Mohamed Zampou.
 
Mohamed a quitté sa famille à l’âge de 14 ans pour aller toujours un peu
plus loin dans le seul but d’étudier. Son incroyable parcours l’a amené à
l’école à Nantes.
 
« Du piment dans les yeux » raconte le voyage de Mohamed jusqu’aux
portes de l’Europe pour réaliser son rêve…

 
Avec « Une bouteille à la mer », nous souhaitons donner la parole à
des jeunes migrants isolés comme Momo pour qu’ils expriment leur
vision de leur terre d’accueil.
Que souhaiteraient ils confier à une bouteille jetée à la mer ?
 
Ce que l’on ne connaît pas nous fait peur. L’art peut être le fédérateur
entre nous et l’inconnu. Si nous laissons l’inconnu s’exprimer à travers
l’art peut être qu’il nous paraîtra moins « étranger » ?
 
3 temps :
1-Sensibilisation aux différents lieux de culture (théâtre, musées…) et
rencontres avec les équipes artistiques :
Une première période de rencontres, d’accompagnement à la
découverte du monde culturel lyonnais.
Les participants assistent à une représentation du spectacle « du piment
dans les yeux »
Dans cette première période, il leur est proposé de découvrir aussi
d’autres spectacles et d’autres théâtres avec une préparation en amont,
un accompagnement et un temps d’échange après chaque spectacle.
La même chose est organisée pour la visite des musées et des
expositions appropriées.
 
2-Ateliers d’écriture, d’art plastique et de mise en voix :
Après avoir observé, la deuxième période est le moment de la création
et de l’expression artistique.
 
3-Exposition publique :
Octobre 2017 dans le cadre du Festival Sens Interdits
Exposition urbaine sur les berges du Rhône

Photographies

IMG_2035
IMG_2035

press to zoom
IMG_2021
IMG_2021

press to zoom
IMG_1916
IMG_1916

press to zoom
IMG_2035
IMG_2035

press to zoom
1/23

© Nicolas Maisse